Bois de chauffage

Foyer ouvert, foyer fermé – poêle ou insert, chaudière – : un feu de bois apporte à la fois la vision apaisante des flammes et une chaleur réconfortante. Parce que tous les bois ne se valent pas, STEPH MULTISERVICES choisit son bois de chauffage parmi les essences les plus efficaces d’un point de vue énergétique. Ainsi, le chêne et le charme figurent en tête de liste, avec toutefois quelques différences dans la quantité de chaleur produite. Le roi de la forêt chauffera bien s’il est associé avec un bois mi-dur tel le bouleau, et il produira alors une flamme lumineuse. Le charme possède le pouvoir calorifique le plus élevé, mais on ne le trouve pas en grande quantité dans nos forêts et il doit impérativement être fendu pour bien sécher. Dans les deux cas, nous ne livrons que du bois sec, propre à un emploi immédiat : notre capacité de stockage nous permet en effet d’anticiper vos besoins afin de vous fournir un produit de la plus haute qualité.

 

STEPH MULTISERVICES livre votre bois de chauffage (livraison gratuite dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres) sous plusieurs conditionnements :

 

 

  • Filets de 60 litres en 30 cm à 6 € ; 

 

 

  • Chêne : en 0,50 ou 0,45 à 55 € le stère / en 0,33 à 60 € / en 0,30 ou 0,25 à 65 € ;

 

 

  • Charme : en 1m à 50 € le stère / en 0,50 ou 0,45 à 55 € / en 0,33 à 60 € / en 0,30 ou 0,25 à 65 € ;

 

 

N.B. : les volumes sont calculés à partir d’un stère de bois coupé en 1m. Après sciage et fendage, ce volume diminue logiquement car l’empilage est alors plus serré. Ainsi, un stère de bois en 1m n’occupe plus que 0,80 stère une fois coupé en bûches de 0,50, et 0,60 stère en bûches de 0,25. Parce que STEPH MULTISERVICES propose des prestations transparentes, ces précisions sont indispensables.

 

Vous louez un gîte rural ou vous résidez dans les environs de Morlac, Saint-Amand-Montrond, Lignères, Châteauneuf-sur-Cher, La Châtre, Issoudun, Boussac, Saint-Désiré, c’est-à-dire dans le Cher, l’Indre (36) et la Creuse (23) et l’Allier (03), dans un rayon d’une cinquantaine de kilomètres autour de Morlac (18) ? Commandez-votre bois de chauffage auprès d’un fournisseur de confiance.

 

Deux conseils STEPH MULTISERVICES encore : pour brûler plus complètement les fumées au démarrage et diminuer ainsi la pollution, allumez votre feu par le dessus (si, si…), et n’oubliez pas qu’un ramonage (ou deux) par an évite une surconsommation de bois, favorisant ainsi le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage, en toute sécurité.

 

 

 

Volume d’un stère de bois et tailles des bûches

 

  • Bûche de 1 mètre

    Stère = 1 m3

    Stère de bois bûche de 1 mètre

    Initialement, lorsque les bûches sont dimensionnées par 1 mètre de longueur, le stère de bois est équivalent un volume de 1 mètre cube.

 

  • Bûche de 50 cm

    Stère = 0.8 m3

    Stère de bois bûche de 0.5 mètre

    Plus couramment, quand les bûches sont calibrées en 50 centimètres de longueur, le stère de bois occupe un volume moindre de 0.80 mètre cube.

 

  • Bûche de 33 cm

    Stère = 0.7 m3

    Stère de bois bûche de 0.33 mètre

    Enfin, si les bûches sont encore plus petites et coupées en 33 centimètres de longueur, le stère de bois occupe un volume de 0.70 mètre cube.

 

Pour calculer le nombre de stères, le bois de chauffage doit être rangé afin de le mesurer précisément.

 

Nombre de stères = Longueur x Hauteur x Largeur x Coefficient de conversion

 

coeff

 

Exemple :

Mon
vendeur de bois de chauffage m'a livré 15 stères de bois de chauffage en 50 cm.
Après avoir rangé mon bois de chauffage, voici les mesures de mon tas de bois (avec une pile de bois) :
Longueur = 12 mètres, Hauteur = 2 mètres, Profondeur (longueur des bûches) = 0,50 mètre.
Coefficient = 1,25.
Calcul : 12 x 2 x 0,50 x 1,25 = 15

J'ai bien mes 15 stères de bois de chauffage.

 

Quelle essence d'arbres choisir pour son bois de chauffage ?

 

Le chêne:

Les préjugés voudraient que le chêne arrive en première ligne: c'est peut-être le roi de la forêt mais, à mon avis, pas le roi de la cheminée! Il est "boudeur", nonchalant. Pour qu'il chauffe, il faut un très bon tirage ou qu'il soit mélangé avec un bois mi-dur, exemple: le bouleau, pour avoir une flamme vaillante et lumineuse.

Le charme:

Il n'en a pas que le nom. Il est ardent comme la braise qui chauffe encore car la flamme a disparu. Son pouvoir calorifique est le plus élevé parmis toutes les essences d'arbres. Il représente en effet jusqu'à 9 500 calories alors que le chêne est au maximun à 8 500 calories et que la moyenne est de 7 500 calories. Malheureusement, on ne le trouve pas en grande quantité dans nos forêts et lors des ventes, il faut proposer un prix d'achat supérieur à la moyenne. Il a pour inconvénient majeur que s'il n'est pas refendu, l'écorce, imperméable, empêche l'évaporation de la sève et le bois se pâme et perd son pouvoir calorifique. Il en est de même pour le bouleau.

Le bouleau:

Souvent mal perçu, à pourtant la côte chez les clients qui aiment avoir une flambée énergique et une chaleur rapide. C'est un bois mi-dur qui tient raisonnablement. Son pouvoir calorifique est de 7 500 calories.

Le frêne:

Il vous séduira par son odeur de pain cuit. Il a la particularité de brûler même s'il n'est pas tout à fait sec. Sa chaleur est constante mais je lui reprocherais son manque de braise. Son inconvénient: lors de son stockage, de petits insectes se nichent derrière l'écorce et vous laisse des monçeaux de farine de bois.

Le hêtre:

Les plus beaux spécimens vivent dans notre région. Ceux de la forêt de Bonsecours sont remarquables par leurs tailles. Pour le chauffage, il se suffit à lui même et est constant.